05 octobre 2013 ~ 0 Commentaire

Les problèmes actuels de la décentralisation

Il n’est pas besoins d’être un expert en finances publiques locales comme Jean Luc Bœuf ou autres pour comprendre les éventuels obstacles de la décentralisation. Je pense que chaque personne publique a le droit d’être informée et de s’informer sur les problèmes auxquels cette structure est soumise. Actuellement, pour aider les gens à mieux connaitre l’administration et le financement des collectivités, des œuvres spécialisées ne cessent de voir le jour pour ne citer que « Collectivités territoriales et décentralisation » de Jean Luc Bœuf. C’est dans cet ouvrage que les autorités et usagers trouveront de près le système de fonctionnement des collectivités territoriales en France.

Des conventions qui ne mènent nulle part

L’année dernière, un nouvel élan décentralisateur a été dicté. À mon avis, cet élan amène les acteurs dans des situations insatisfaisantes, car ils se sentent coincés dans un entre-deux. Il fait naître d’autres problèmes notamment la division en trois du projet initial, les partages non explicites entre les grands acteurs et les conventions fréquentes qui ne font voir le jour à aucune décision. Est-ce que les compétences économiques ont pu porter ses fruits ? Actuellement, les métropoles n’hésitent pas à montrer leur mécontentement face au dessaisissement. Vers l’aube des années 90, une stabilisation du système a été remarquée au niveau des communautés de communes, les communes d’agglomération et les communautés urbaines. La confusion est au programme, juste après le passage à l’Assemblée Nationale : la métropole de Lyon sera sous son statut particulier dans deux ans, l’élection des conseillers communautaires pourrait se faire par suffrage universel direct, la désapprobation des maires face au projet de suppression des communes et autres.

Vers la simplification du « millefeuille territorial »

Toutes les idées qui sortent des colloques en assemblées générales et des réformes avancées lors des débats parlementaires concernent toujours le même thème, depuis des années : la simplification du millefeuille territorial. Je trouve que cette amélioration constitue une meilleure solution pour pouvoir mettre en place un réel développement au niveau des collectivités. Toutefois, elle n’est pas facile à mettre en œuvre et requiert des stratégies qui doivent être appliquées à grande vitesse. Dois-je encore signaler que le législateur actuel ainsi que celui à venir ont l’habitude de rendre plus difficile la situation ?

Laisser un commentaire

Vous devez être Identifiez-vous poster un commentaire.

Latestmoroccanghost |
Nathanaelpatn |
Jacquesyvonpierre |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Crispsmlm
| Marketingstarts
| Republiqueetsocialisme75